Published by ANNE DENIAU aka ANN RAY

 

24 VIII 2010

 

L'obscurité suspend tout. Il n'y a rien qui puisse, dans l'obscurité, devenir vrai.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

xP1100326

 

xP1100245

 

 

 

[....] un regard qui ne prend pas mais qui reçoit, dans le silence le plus absolu de l'esprit [....]

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

xP1100275

 

xP1100301

 

 

 

 

 

C'était ça l'important. Une sensation merveilleuse. Quand le destin finalement s'entrouvre, et devient chemin visible, trace indéniable, et direction certaine. Le temps interminable de l'approche. Ce moment où l'on accoste. On voudrait qu'il ne finisse jamais. Le geste de s'en remettre au destin. C'est une émotion, ça. Plus de dilemmes, plus de mensonges. Savoir où. Et y aller. Quel qu'il soit, ce destin.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

xP1100340


wyP1100360


xP1100356

 


 

 

 

[...] combien ce serait beau si, pour chaque mer qui nous attend, il y avait un fleuve pour nous. Et quelqu'un - un père, un amour, quelqu'un - capable de nous prendre par la main et de trouver ce fleuve - l'imaginer, l'inventer - et nous poser dans son courant, avec la légèreté de ce seul mot, adieu.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

xP1100367

 

xP1100397

 

 

 


 


 

 

 

[...] la mer est sans routes, la mer est sans explications.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

wxP1100498

 

xP1100486

 

wxP1100510

 

 

 

 

On croit que c'est autre chose qui sauve les gens : le devoir, l'honnêteté, être bon, être juste. Non. Ce sont les désirs qui vous sauvent. Ils sont la seule chose vraie.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

wxP1100386b

 


S'il y a, dans le monde, un endroit où tu peux penser que tu n'es rien, cet endroit, c'est ici. Ce n'est plus la terre, et ce n'est pas encore la mer. Ce n'est pas une vie fausse, et ce n'est pas une vie vraie. C'est du temps. Du temps qui passe. Rien d'autre.

 

wxP1100460

 

xP1100411

 

wxP1100436

 

wxP1100428

 

xP1100452

 

xP1100447

 

 

 

 

-    Quelquefois je me demande ce que nous sommes en train d'attendre.

-    (Silence...) 
Qu'il soit trop tard, madame.

Alessandro Baricco, "Océan, mer."

 

wxP1100513

 

wxP1100570

 

wxP1100573

 

wxP1100575

 

 

 

 

 

 

 


Comment on this post