Published by ANNE DENIAU aka ANN RAY

©ADeniau Gergiev2010-1030589-3-pola03b

29 janvier 2010.
Un homme dépossédé de lui même.
Au service de la Musique. Un transmetteur, un alchimiste, un élu.
Arrière-scène. (Choisie, et non subie). Au milieu, juste en face.
Je ne pouvais pas le quitter des yeux.
Il dirigeait à mains nues. Au départ, les mains étaient jointes, elles se sont écartées lentement.
Ses yeux allaient n'importe où, non, pas n'importe où : le regard vers l'intérieur. Ce sont les mains qui parlent, elles ont leur vie propre. Fascinant.
Et puis... cette image, obsédante, qui n'existe pas :
Une forêt de feuilles blanches. Les pages blanches des partitions. Gergiev, debout, animé, habité, dans son habit noir, avec devant lui un pupitre noir. Sans partition. Le gouffre vertigineux de la 6ème symphonie de Tchaïkovsky. "Connaître par coeur"... Oui.
Je ne pouvais pas photographier, je ne m'en donnais pas le droit. Je suis demeurée immobile.
Après, il y a uniquement des semblants de traces de ça.
Parce qu'il y eu tout, et puis rien.

тысяча благодарностей.




©ADeniau Gergiev2010-1030566-pola02

©ADeniau Gergiev2010-1030589-3-pola05

©ADeniau Gergiev2010-1030586-2-pola01

©ADeniau Gergiev2010-1030593-pola02

©ADeniau Gergiev2010-1030599-pola03

©ADeniau Gergiev2010-1030615-pola02




 

En attendant la diffusion de ce concert inouï, en video prochaînement sur le site de Pleyel, vous pouvez écouter/regarder ça :


Comment on this post

Anne D. 01/31/2010 18:28


Oui, c'est exactement ça... ;-)


aléna 01/31/2010 17:05


Je l'ai vu en début de saison avec le LSO, dans Debussy... Je n'avais encore jamais été clouée de la sorte à un fauteuil!! Une tempête! - bon, c'était la Mer de Debussy - Un ouragan ! je ne saurais
dire, je n'avais jamais "vu" ça! L'impression d'entendre un orchestre pour la première fois de ma vie!